Download E-books Sniff le snuff PDF

By Oscar Letho

Elke, jeune parisienne extravertie et “diva”, s’initie malgré elle à l’univers du X.

Ingénue et intolerable, los angeles volubile jeune femme vous embarque et vous en fait voir de toutes les couleurs.

Avant de se lancer dans le roman policier avec « les Épines anonymes », Oscar Letho a écrit cette première nouvelle, mélange d’audace crue et d’absurdités comiques, dans un cocktail tonique et revigorant.

Show description

Read or Download Sniff le snuff PDF

Similar Short Stories books

Fragile Things: Short Fictions and Wonders

“A prodigiously ingenious assortment. ”—New York occasions booklet evaluate, Editor’s Choice “Dazzling stories from a grasp of the wonderful. ”—Washington put up publication World Fragile issues is a sterling selection of unparalleled stories from Neil Gaiman, a number of award-winning (the Hugo, Bram Stoker, Newberry, and Eisner Awards, to call only a few), number one long island instances bestselling writer of The Graveyard publication, Anansi Boys, Coraline, and the groundbreaking Sandman photograph novel sequence.

Means of evil and other stories

London released Fiction

Perchance to Dream: Selected Stories

The profoundly unique and wildly unique brief tales of a mythical Twilight sector author, with a foreword via Ray Bradbury and an afterword via William Shatner It is simply usual that Charles Beaumont could make a reputation for himself crafting scripts for The Twilight Zone—for his used to be an mind's eye so unlimited it should have emerged from another measurement.

Additional info for Sniff le snuff

Show sample text content

C’est vrai, quoââ ! Y’a de quoi en avoir ras los angeles touffe ! Je sombre dans mes pensées. – Mmm ! J’en étais où ? Ouuui ! Un suicide ! Chrystal n’en pouvait plus de son métier qui l. a. laissait enceinte tous les quatre matins. Ras-le-bol des infanticides, vive le matricide ! Et Yvan lui a donné un coup de pouce, et pousse ! Et pousse ! – Elke ! Laisse tomber ! m’interrompt L’Oli. – Oui, oui, tu as raison, je m’égare. Soyons plus pragmatiques, pensons fric ! T’as le droit de m’aider, tu sais… – Moi, ça me fatigue toutes tes histoires. Je suis pour laisser l. a. police faire son travail et nous détendre. Viens, je vais te faire un therapeutic massage, il faut que tu te relaxes, tu es hyper pace. – Non, j’ veux pas, lui balancé-je en le repoussant. J’ADORE les énigmes. L’Oli se renfrogne dans son coin. – Regarde-moi, écoute-moi, si tu n’as pas d’idée. Moi, j’en ai pour deux. Je pense que c’est peut-être los angeles vengeance d’une rivale, l. a. brune-là, qui n’a pas encore tourné, elle veut peut-être le top-rated rôle ; ou peut-être qu’il y avait un contrat sur los angeles tête de Chrystal, dans ce style de milieu, c’est mafia et compagnie ; ou peut-être qu’elle a entendu quelque selected qu’il ne fallait pas ; peut-être qu’elle faisait chanter un parrain de l. a. drogue. Sexe, drogues et Rock’n’roll ! Je mime avec expertise, Jimi Hendrix à l. a. guitare, puis je me ressers une petite rasade et has a tendency los angeles bouteille à L’Oli qui l. a. refuse. Je n’insiste pas, c’est une petite nature. – Peut-être que c’était une dealeuse, qu’elle a gardé los angeles dope ou le fric pour elle, elle vendait de l. a. poudre d’ange, de l. a. poussière d’étoiles… Et un martien s’est vengé, automobile elle a détruit son étoile pour faire sa poudre. Il a atterri cette nuit, les gens ont cru à une comète, mais c’était lui qui venait accomplir sa vengeance, reductioné par los angeles brune jalouse, par Liénant qui voulait cacher l. a. grossesse à sa femme dans l. a. vie et par Yvan qui leur a donné un sacré coup de pouce, pousse ! Pousse ! Pousse ! Pousse ! Pou… L’Oli m’a enlevé los angeles bouteille des mains et me regarde d’un air consterné. Mais qu’est-ce qu’il a avec sa tête de pas content material ? De quoi qu’i’s’mêle ? – Tu n’es pas un peu fatiguée, Elke ? Allez, viens au dodo, ma toute belle ! – Mmm, t’es sûr ! ronchonné-je quand même un peu. Hein, que je suis l. a. plus belle et los angeles plus intelligente et los angeles plus pèrepissecasse et los angeles plus tout ! marmonné-je avant de sombrer. – Je t’aime, toi ! me berce L’Oli, tu es aussi paf que timbrée. Tu as bien ta position dans le métier, va ! Tu es complètement branque. ******** Je me suis réveillée à midi avec los angeles gueule de bois. Et, au second où je me redressais dans le cover, l. a. tente s'est ouverte pour laisser entrer L’Oli, un verre bubbling à los angeles major. – Et une aspirine 1 000 pour Sherlock Holmes. remark te sens-tu ? – Je m’en remettrai. Holmes prenait de l. a. coke ou de l’opium, j’arrive plus à me le rappeler… sûrement les deux. Je me jette sur l’Aspro, les bulles me montent à los angeles tête. L’Oli tente de m’embrasser, je me détourne fièrement. Après une cuite et avant brossage de dents, hors de query ! Il se vexe un peu, mais essaye de le cacher.

Rated 4.11 of 5 – based on 14 votes

About the Author

admin